haut de page
La presse en parle

Très Haut débit : la "4G fixe" (TD-LTE) fait ses premiers pas officiels

Source Zdnet – 29 mai 2018

Poussées par le gouvernement et le régulateur, les technologies hertziennes visant à offrir du très haut débit sur les territoires non denses commencent à devenir palpables. Partant du principe qu'une France fibrée à 100% en 2022 est un horizon impossible à atteindre, l'idée est bien de continuer à miser sur la 4G ou le satellite pour apporter du THD dans ces zones. Rappelons que l'objectif officiel est d'offrir à tous les foyers une connexion minimale de 8 Mb/s en 2020 et de 30 Mb/s en 2022.

 

"On peut se dire que le THD par boucle locale radio TD-LTE, ce n'est pas de la 4G, on peut parler de RTTH par exemple (Radio to the home). Il faut être clair dès le départ pour ne pas générer de déceptions, on parle bien de technologie hertzienne", explique Sébastien Soriano, président de l'Arcep. Pour ceux qui s'en souviennent, ce RTTH est finalement une évolution technologique du WiMax qui n'a jamais vraiment décollé en France.

Divers acteurs locaux ou régionaux sont d'ores et déjà positionnés sur le très haut débit radio. Il y a NomoTech qui exploite la marque Ozone ou encore WeAccess, un autre acteur historique de l'accès radio et qui a déjà des licences provisoires en Seine-Maritime et dans le Loiret. 

"L'ouverture de la bande de fréquence 3410-3460 MHz permet de contourner la question de la puissance jusqu'à aujourd'hui limitée via la bande des 5 Ghz utilisée jusqu'à présent", souligne François Hedin, p-dg de WeAccess. Le responsable souligne également le rôle des collectivités dans les déploiements car cette 4G fixe dédiée ciblera d'abord les RIP. "Le modèle, c'est le co-financement avec les collectivités", poursuit-il. 

Les offres sont déjà prêtes. Chez Ozone, elles seront facturés de 30 à 35 euros par mois avec un débit pratique de 30 Mb/s en download et 3 à 5 Mb/s en upload. Nomotech assure que le débit sera garanti. Seule contrainte pour le foyer, la box (49 euros) doit être associée à une petite antenne à installer sur le pignon de la maison. Ces frais d'installation sont pris en charge. 

Lire l'article

Les derniers articles