haut de page
News

INFRANUM : Sans THD radio dans les Départements, pas de bon débit en 2020 ni de très haut débit en 2022 !

Les futurs oubliés du bon débit

Sans THD radio dans les Départements, pas de bon débit en 2020 ni de très haut débit en 2022 !

La fédération InfraNum, dans le cadre de la préparation de son observatoire 2019 du THD, a souhaité évaluer le nombre de foyers ou locaux dont le débit filaire serait inférieur à 8 Mbps en 2022. L’objectif fixé par l’État étant en réalité de 30 Mbps, il s’agit alors d’identifier les foyers les plus à risque de voir la fracture numérique se creuser à leur détriment. Le résultat est édifiant : le taux des futurs « oubliés du bon débit » pourrait grimper jusqu’à plus de 20% dans certains départements !

Afin de sensibiliser chaque citoyen, élu et responsable de collectivité, InfraNum a décidé de ne pas attendre la présentation complète de cet Observatoire (21 mai prochain) pour communiquer la présente radiographie départementale et appeler à la mobilisation de tous, dans l’intérêt général.

Face au danger d’une fracture numérique renouvelée, InfraNum demande à l’ARCEP la prolongation de la date d’ouverture du guichet de la solution THD radio jusqu’à fin 2020, afin de permettre aux Départements de constituer et finaliser leurs demandes.

Il a en effet été établi par la Banque des Territoires, l’AVICCA et InfraNum à l’occasion de l’édition 2018 de l’observatoire du THD, et confirmé par le Gouvernement et l’Agence du Numérique, que l’engagement gouvernemental du très haut débit pour tous en 2022 dépendra du mix technologique pour plus de 2 millions de foyers*.

Par ailleurs, la feuille de route de la 5G confirme que cette dernière ne sera pas généralisée avant 10 ans (voire plus en zones rurales) : attendre son arrivée pour répondre à un besoin immédiat de très haut débit fixe en zone rurale est un leurre.

(...)

Voir la totalité de la publication ici : http://infranum.fr/les-futurs-oublies-du-bon-debit/

Les derniers articles