haut de page
Communiqués de presse

Déploiement du réseau Très Haut Débit Radio en Charente

Charente Numérique annonce l'ouverture à la commercialisation, à compter du 1er juillet 2018, du réseau THD Radio déployé par NomoTech, couvrant la majeure partie du Département

C'est à Bassac, commune située à mi-distance entre Cognac et Angoulême, que le réseau Très Haut Débit Radio de la Charente a été inauguré le vendredi 8 juin. Le choix de cette commune rurale est un symbole fort du nécessaire désenclavement numérique des territoires actuellement si mal couverts en haut débit. L'évènement a réuni de nombreux élus et acteurs locaux de la vie publique et privée à l'invitation de Jacques CHABOT, Président de Charente Numérique, en présence de François BONNEAU, Président du Conseil Départemental de la Charente et de Philippe LE GRAND, Vice-président du groupe NomoTech, avec le témoignage d'Alain LAIDET, Maire d'Echallat et de Serge FERRON, gérant du restaurant l'ESSILLE à BASSAC.

« La fibre est en route. Les travaux de la fibre débuteront fin 2018, pour s'achever en 2021, mais pas question d'attendre si longtemps pour que les Charentais puissent profiter du Très Haut Débit, » explique Jacques CHABOT, Président de Charente Numérique.

« Nous ne concevons pas un territoire à deux vitesses : du très haut débit pour les zones les plus urbanisées, en délaissant les zones les moins denses. Le réseau radio est donc une solution transitoire, en attendant la fin du déploiement de la fibre optique partout en Charente », confirme François BONNEAU, Président du Département.

Charente Numérique, soutenu par ses adhérents, fait pleinement sien les objectifs du gouvernement de couvrir son territoire à 100% en 2020 en « bon haut débit » (8 Mbit/s) puis dès 2022 en Très Haut Débit (30 Mbit/s) et en tout fibre optique dès 2025. Aussi, la Charente a fait le choix d'un mix technologique, combinant dans les zones d'initiative publique le déploiement de la fibre optique (FttH : Fiber to the Home) avec le déploiement d'un réseau radio TD-LTE pour les zones rurales, complété ponctuellement pour les zones inaccessibles par les autres technologies par l'usage du satellite.

Les premiers utilisateurs pilotes du réseau sont ravis

« Ça fonctionne très bien. Pour nous, c'est un vrai changement. La secrétaire de mairie et les maîtresses de l'école sont très contentes » témoigne Alain LAIDET, maire de la commune proche d'Échallat.

« Le manque d'Internet nous a fait perdre entre 15 et 20% du chiffre d'affaires », souligne Serge FERRON, aux commandes du restaurant de l'Essille, un habitué du guide Michelin. « Tous les clients veulent du haut débit. A nous maintenant de les reconquérir ».

Ce déploiement a été rendu possible par la collaboration de Charente Numérique avec la société NomoTech, spécialiste depuis plus de 15 ans des liaisons radio en France et leader depuis 2017 du THD Radio avec la technologie TD-LTE reconnue à l'échelle mondiale. NomoTech a déployé en 2017-2018 le réseau de la Seine-et-Marne, 1er réseau départemental dont la commercialisation vient d'être lancée.

« Nous sommes fiers d'avoir été choisis par le Syndicat Mixte Charente Numérique pour déployer ce réseau radio qui va permettre à de nombreux foyers et entreprises de bénéficier du meilleur de l'internet, pour des usages domestiques ou professionnels. Si le déploiement des infrastructures est un prérequis indispensable pour la connexion des territoires en très haut débit, il ne faut pas perdre de vue que ses enjeux visent à développer une réelle inclusion numérique, pour donner les meilleurs atouts de transformation et de développement à notre ruralité », explique Philippe LE GRAND, Vice-Président du groupe NomoTech.

Un déploiement couvrant 305 communes au bénéfice d'un potentiel de 35 000 charentais en mal de débit

Le choix des zones à couvrir en THD Radio a été déterminé en fonction des débits disponibles. Mais très vite, la couverture du Département est devenue presque générale.
Au total, plus de 20 sites radio auront été déployés d'ici la fin de l'été, couvrant 305 communes réparties sur une grande partie du Département. L'ouverture des offres commerciales débutera le 1er juillet sur 65 communes et s'étendra progressivement jusqu'à la fin de l'été.

Charente Numérique a estimé que la cible commerciale pourrait atteindre 35 000 foyers dont le débit actuel ne dépasse pas les 3 Mbit/s descendants. L'offre commerciale que les FAI (Fournisseurs d'Accès Internet) vont proposer aux foyers charentais est une offre triple ou quadruple play (Internet, téléphonie fixe, téléphonie mobile, TV-VOD) qui sera proposée à un prix avoisinant ceux des abonnements à l'ADSL. Pour les professionnels les FAI seront amenés à proposer des offres dédiées.

Les sociétés Nordnet et Ozone, présentes au lancement commercial du réseau le vendredi 8 juin à Bassac, sont déjà en mesure de proposer leurs offres aux habitants des zones concernées.

Télécharger le communiqué de presse

Les derniers articles