Comment une nouvelle 4G remplacera la fibre à la campagne

Source Edubourse – 5 juillet 2017

Lire l’article en ligne http://www.edubourse.com/finance/actualites.php?actu=99354

Le Groupe NomoTech prévoit la signature de contrats sur quatre départements d’ici la fin de l’année pour apporter le Très Haut Débit par voie hertzienne aux délaissés de la fibre optique.

« Notre ascension rapide sur le marché français de la 4G fixe va nous conduire, à doubler nos effectifs et à tripler notre CA, d’ici 3 ans »

Après des expérimentations menées en 2016 sur deux territoires (Manche et Seine-et-Marne) qui ont confirmé la faisabilité technique et la performance de la technologie TD-LTE, le Groupe NomoTech est fier d’avoir conclu un contrat sur le département de la Seine-et-Marne, et prévoit de signer avec trois autres départements d’ici la fin de l’année.
Ces projets attestent de la très forte attente des collectivités pour les solutions 4G fixe puisque les procédures publiques ont été lancées avant même que les fréquences radio (3.5 GHz) n’aient été attribuées par l’ARCEP (annonce attendue en septembre prochain).
C’est un véritable pari sur la pertinence de la 4G fixe que NomoTech partage avec tous ces départements qui veulent lancer des opérations dès cette année pour apporter le THD hertzien aux oubliés de la fibre.

Leader français des technologies de boucle locale radio, NomoTech a mis au point une solution 4G fixe basée sur la technologie TD-LTE afin d’apporter le très haut débit dès 2017 à tous les départements, dans le cadre des Réseaux d’Initiative Publique.
« Il y a un véritable engouement des territoires pour cette solution 4G fixe capable de pallier dans un temps record, a contrario des liaisons filaires, l’absence de fibre. Depuis le début de l’année, nous avons répondu à plusieurs appels d’offre de départements très impatients de proposer dès aujourd’hui une solution aux citoyens et aux entreprises qui réclament une connexion très haut débit », explique Philippe Le Grand, Vice-Président du Groupe NomoTech.

Seine-et-Marne : les premiers bénéficiaires de la 4G fixe by NomoTech

Partenaire privilégié des territoires depuis 2003, NomoTech propose aujourd’hui aux collectivités une solution 4G fixe pour raccorder les zones rurales au très haut débit (30 Mb/s minimum) en s’appuyant sur la technologie hertzienne dénommée TD-LTE. Performante, rapide à mettre en œuvre et économique en termes d’équipements à déployer, cette solution a séduit en octobre dernier le Syndicat Seine-et-Marne Numérique. Après une phase d’expérimentation, il a décidé de saisir cette chance afin d’apporter une solution aux territoires ruraux pour lesquels les débits ADSL sont faibles et la couverture FttH n’intervient pas à court terme.

L’accord conclu avec Seine-et-Marne Numérique au travers de la société Covage (délégataire du réseau Semafor77) prévoit de moderniser 33 sites existants d’ici la fin de cette année. Les déploiements sont à présent en cours. Les premières offres seront commercialisées dès septembre prochain, preuve – s’il en est besoin – que la 4G fixe est une solution rapide à mettre en œuvre.
Les foyers éligibles (20 à 30.000) se verront proposer par les FAIs dont Ozone (filiale du Groupe NomoTech) une solution quadruplay (Internet, téléphonie fixe, téléphonie mobile, TV-VOD), économique (à partir de 30 euros/mois) et rapide à installer (antenne sur le toit + box indoor). Le niveau de débit débute à 30 Mb/s et pourra atteindre facilement un niveau supérieur jusqu’à 100 Mb/s dès que les fréquences 3.5 GHz seront attribuées.
L’offre de NomoTech permettra aux utilisateurs de bénéficier (foyers, entreprises, sites publics) d’un volume d’échanges de données illimité, sans restriction sur la nature des usages (téléchargement, jeux vidéo, TV, téléphone, sauvegarde…).

Près de 400 nouveaux sites seront déployés d’ici 2020   

La 4G fixe TD-LTE est une technologie alternative vouée à une forte croissance comme le prédit Philippe Le Grand qui constate chaque jour des demandes de plus en plus nombreuses de la part des collectivités. En France, 50 à 100 nouveaux sites seront déployés chaque année (en 2017 et 2018) pour atteindre le chiffre de 200 sites annuels en 2019. Parallèlement le nombre d’abonnés sur la Boucle Locale Radio (hors satellite) devrait grimper, entre 2017 et 2019, de 70.000 à 250-300.000 abonnés.

NomoTech qui entend à terme capter 75% du marché français de la 4G fixe, prévoit de déployer 4 à 5 nouveaux projets chaque année pour les départements. Cette stratégie devrait conduire le Groupe, en seulement trois ans, à multiplier son chiffre d’affaires par trois (de 33 M€ en 2016 à près de 100 M€) et à doubler ses effectifs, passant de 200 à 400 salariés. Forte de ses premiers contrats et des perspectives de croissance, l’entreprise devrait, dès 2017, passer du statut de PME à celui d’ETI (250 salariés et un CA de 50 M€). « Notre ambition est de devenir le plus petit des grands opérateurs » aime à dire Philippe Le Grand.

La 4G fixe : un moteur de l’inclusion numérique, une chance à saisir 

Très actif au sein de la FIRIP (dont il est membre fondateur) NomoTech est un défenseur actif de la  question de l’inclusion numérique. « Le développement des services et usages numériques pour tous – particuliers et professionnels – relève de la volonté d’opérateurs à l’instar de notre groupe qui continue à agir aux côtés des collectivités pour bâtir un aménagement numérique équilibré et équitable des territoires. La 4G fixe est un des moteurs de l’inclusion numérique, une chance à saisir pour l’égalité de tous devant l’accès au Très Haut Débit», conclut Philippe Le Grand.

Related posts:

Copyright © 2017 NomoTech. All rights reserved | Site by Methys